Biographie

World Music – Maloya classique

 

A l’heure du tout numérique et de l’ultra-connexion, Eno Zangoun revendique un maloya naturel, brut et bio qui prend sa source dans le terreau fertile des traditions réunionnaises : un zeste de respect pour la nature et pour l’homme, un soupçon d’engagement sans compromission envers la planète…
Entre le rythme des graines du kayanm, les frappes profondes du roulèr et celles plus relevées du sati (#charley), se glisse la mélodie des congas. Avec l’ajout harmonieux du piano, il nous emmène alors à la découverte de son « maloya classique ».
De « servis kabaré » en cérémonies « tamoul », de l’incontournable Danyel Waro à Salif Keita, en passant par le blues de Lucky Peterson, il s’imprègne de la biodiversité ambiante pour nous proposer des chansons, tels des semis à se partager.
Son « maloya classique » est comme une prière lancée aux ancêtres pour une communion avec son public et ses racines.
Eno Zangoun, le planteur au maloya durable…

 

At the dawn of the digital age and ultra-connection, Eno Zangoun claims a natural, rough and organic “maloya” which is rooted in the fertile ground of Reunionese traditions : a respect touch for environment and for human, a shred of commitment without compromising for the planet…
In between the rhythm of the kayanm grains, the deep beats of the roulèr and the higher ones of the sati (#charley), the melody of the congas slips in.
With the piano harmonious touch, he takes us to discover his « classical maloya ».
From « servis kabaré » to « Tamoul ceremonies », from the inevitable Danyel Waro to Salif Keita, without forgetting Lucky Peterson’s blues, he immerses himself in the ambient biodiversity to offer us songs like seedlings to be shared.
His « maloya » is like a prayer launched at forebears for a communion with his audience and his roots.
Eno Zangoun, the planter to « sustainable maloya »…
2014 JamSession © All rights reserved.